20 h
Durée : 1h20

De 6€ à 26€

Théâtre , Conte

12 - 112 ans

La langue, celle avec laquelle on parle d’amour, est ici interrogée avec l’humour, la tendresse et la finesse de ce conteur hors-pair qu’est Yannick Jaulin

Il sera question d’amour parce que Jaulin tente désespérément de parler d’amour depuis ses débuts. En tant que fils de paysan, il dit qu’il est né au pays de l’amour vache ! Aimer, c’est accepter le pouvoir des mots sur nous, accepter de ne pas comprendre ce que ces mots produisent sur nous.

Vous pourrez retrouver Yannick Jaulin dans MA LANGUE MATERNELLE VA BIENTÔT MOURIR ET J'AI DU MAL À VOUS PARLER D'ARMOUR, le dimanche 9 février à la CoPLER. (heure et lieu à venir sur www.copler.fr )

Spectacle audio-décrit

Distribution

De et par : Yannick Jaulin
Mise en scène : Philippe Delaigue
Accompagnement musical et composition : Morgane Houdemont / Joachim Florent
Collaboration à l’écriture : Valérie Puech et Marie-Odile Sansault
Scénographie: Alain Burkarth
Constructeur : Vincent Gadras
Lumières : Guillaume Suzenet et Fabrice Vétault
Son : Fabien Girard et Jean-Bertrand André
Régie : Laurent Jaulin

Mentions légales

Production : Le Beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin
Coproduction : Le Train Théâtre, Portes-lès-Valence ; Théatre Sénart, Scène Nationale de Lieusaint ; Gallia Théâtre, Scène conventionnée de Saintes ; Théâtre Le Strapontin, scène des Arts de la Parole, Pont-Scorff ; CPPC - Théâtre de L’Aire Libre, Saint-Jacques de la Lande ; Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, Astérios Spectacles
En partenariat avec le Palais Idéal du Facteur Cheval.
Avec le soutien de l’OARA-Nouvelle-Aquitaine.