19 h

gratuit - dans la limite des places disponibles

Autour des spectacles , Conférence

On se questionne !
Le handicap dans la création artistique

Avec Résonance Contemporaine et le Conservatoire

Avec Résonance Contemporaine, nous nous poserons la question suivante : "Création et singularité, les personnes porteuses de handicap ont-elles un avantage ?
Cette conférence sera ponctuée de moments musicaux avec l'atelier "Itinéraire singulier" du Conservatoire.

La conférence a lieu en salle 1 de l'Espace Congrès

Les pratiques artistiques sont des manières de faire qui donnent à voir, à entendre toute une polyphonie de manières d’être, une pluralité de manières de dire, portées par des hommes et des femmes, dans lesquelles chacun, chacune, inaugure son trajet, son histoire produisant des lieux d’être. Daniel Sibony souligne dans son ouvrage « Création Essai sur l’art contemporain » que « l’artiste fabrique avec ses mains des pensées et il pense des actes, qui feront penser. Il pense avec des matériaux, il fait avec tout matériau qui se présente ou s’impose. »

Créer c’est prendre ce qui est là, comme possible, et l’introduire à une autre réalité, celle précisément de la création, qui exprime son autonomie, sa liberté d’être et de vivre.

S’interroger sur le statut des oeuvres réalisées par personnes porteuses de handicap c’est questionner les manières de faire, les liens entre les productions culturelles, leurs réceptions et leur affirmation du singulier.

Pourquoi ces oeuvres seraient-elles singulières ?  D’où est censée provenir cette singularité ? La singularité de ces oeuvres d’art joue-elle un rôle dans la construction de la frontière entre le savant et le populaire, l’établissement de catégorisations, de cloisonnements, de relégation à la marge de certaines productions artistiques ? Est-ce que l’art, le spectacle vivant, les pratiques artistiques peuvent permettre à des personnes très diverses, avec leur singularité, leur histoire, qu’elles puissent se rencontrer, oser ensemble, donner naissance à un commun dans lequel chacun(e) pourrait se reconnaître ?

Les propos du philosophe Jacques Rancière nous procurent encore un autre angle de réflexion pour aborder la question du rapport entre création et singularité : « La distribution des corps en communauté est remise en question chaque fois que des corps affirment une capacité et occupent une place autre que celles qui leur sont normalement assignées. »